Actualité COVID-19 / Dernières mesures

Actualité COVID-19 / Dernières mesures

Actualités du 12 septembre 2022:

Vaccination Covid-19 💉 : la campagne de (re)vaccination démarre aujourd’hui en Wallonie !
Cette campagne 🍁 vise :
➡️ les 65 ans et plus 👵🧓,
➡️ les personnes immunodéprimées,
➡️ les professionnels de la santé 👨‍⚕️,
➡️ les femmes enceintes 🤰,
➡️(dans un 2e temps) les 50-64 ans.
Si vous êtes dans l’une de ces catégories 👆 et avez déjà reçu au moins deux injections, vous pourrez recevoir le booster, 🛡 efficace contre les formes graves du covid-19 et adapté à Omicron.
📍 Où ? Uniquement sur RDV dans l’un des 22 centres wallons de vaccination, l’une des pharmacies partenaires ou auprès d’un médecin généraliste participant. Toute l’info sur www.jemevaccine.be
🧐 Et les autres ? Pour les personnes qui n’ont pas encore reçu leur invitation ou pour celles qui souhaitent se faire vacciner et se situent dans la tranche d’âge des 18-49 ans, la plateforme QVAX (www.qvax.be) vient d’être réactivée. Après inscription en ligne, elle permettra aux personnes désireuses d’être vaccinées plus vite de pouvoir être appelées en cas de plages disponibles.

14/09/2022:
Pour vous inscrire sur la liste d’attente: rendez-vous sur www.qvax.be, vous serez contacté·e en cas de désistement ou de dose excédentaire.

News – juillet 2022:
Afin de simplifier les procédures et l’information concernant le Covid-19, l’Agence wallonne pour une vie de qualité (AVIQ) a décidé d’utiliser un numéro de téléphone unique, en Région Wallonne : le 071/31.34.93.
Celui-ci est accessible du lundi au vendredi, de 9h à 17h, afin d’obtenir une réponse à toutes vos questions concernant la vaccination COVID-19, le CST, le tracing, le testing,,…. 
Il est à noter que la ligne 0800/45.019 est dorénavant mise en veille.

Vaccination contre le Covid-19 en Wallonie : les horaires d’été des centres de vaccination:

Du 1er juillet au 31 août prochain, 5 centres de vaccination seront accessibles à la population wallonne. Ces derniers seront ouverts, au minimum, un jour par semaine :  
Brabant wallon : Chaumont-Gistoux
Hainaut : Charleroi et La Louvière 
Liège : Liège-Ville (ancien magasin Maison du Monde)
Namur : Namur Expo
En accord avec les équipes médicales locales et étant donné la faible densité de l’habitat en région luxembourgeoise, la Province du Luxembourg mettra son centre de vaccination en pause durant juillet-août. Les réseaux locaux de vaccination très actifs et renforcés, via médecins et pharmaciens, prendront le relais durant cette période.

De manière générale, les centres de vaccination continueront à fonctionner sans prise de rendez-vous, bien que celle-ci demeure possible. Pour le vaccin NOVAVAX, une prise de rendez-vous reste obligatoire via le numéro suivant : 04/229.17.20.

Toutes les informations pratiques relatives à la vaccination (horaires et localisation des centres, prise de rendez-vous, liste des pharmacies et informations…) sont disponibles sur le site internet  www.jemevaccine.be ou via le 071/31.34.93.

Les autorités wallonnes recommandent par ailleurs aux personnes qui partent prochainement en vacances à l’étranger de s’informer suffisamment tôt, avant leur départ, au sujet de l’obligation de vaccination et des mesures sanitaires en vigueur dans chaque pays. Elles rappellent également que l’administration de la dose « booster » reste nécessaire pour pouvoir bénéficier d’une protection optimale contre le Covid-19.

Fin de l’obligation du port du masque et règles de voyages à partir du 23 mai

Le baromètre corona qui était en code jaune depuis mars dernier va être désactivé, sur décision du Comité de concertation. À partir du lundi 23 mai, le port du masque ne sera plus obligatoire dans les transports en commun ni le remplissage du Passenger Locator Form (PLF) pour la plupart des voyages.

Le Comité de concertation constate que le nombre de contaminations et celui des nouvelles hospitalisations suivent une tendance à la baisse. Le taux de reproduction des contaminations et des hospitalisations reste en permanence inférieur à 1, ce qui indique une circulation nettement ralentie du virus. Le nombre de lits occupés par des patients covid en unités de soins intensifs s’établit également autour de 100 depuis un certain temps et reste donc bien en dessous du seuil de 300.

Port du masque obligatoire

L’obligation de porter un masque est supprimée partout sauf dans les hôpitaux, dans les cabinets médicaux (chez le médecin) et dans les pharmacies. Porter un masque dans les transports en commun n’est donc plus une obligation. Le masque reste toutefois recommandé dans les lieux très fréquentés ou dans les environnements de soins tels que les maisons de repos ou chez les dentistes, les kinés, les psychologues et les logopèdes. Une bonne ventilation des espaces intérieurs demeure également vivement recommandée car elle constitue une arme efficace contre la transmission des virus et profite aussi de manière générale à notre bien-être, notre santé et notre productivité.

Voyages

L’interdiction des voyages non essentiels depuis l’extérieur de l’Union européenne est levée. Sont également supprimées l’obligation de se faire tester le 1er et le 7ème jour, la quarantaine de 10 jours et l’obligation de pouvoir présenter :

  • le Passenger Locator Form ;
  • un certificat de vaccination, de rétablissement ou un résultat de test en cours de validité. Cela ne s’applique cependant pas aux voyageurs en provenance d’un pays confronté à la présence d’un nouveau variant préoccupant. Pour ces voyageurs, les règles actuelles restent en vigueur.

Gestion de crise (état de préparation à une pandémie)

Depuis le déclenchement de la pandémie de Covid-19, les lignes de défense ont été nettement renforcées, notamment le dépistage (testing), le traçage des contacts (tracing), la vaccination, la ventilation, la capacité des soins de santé, la surveillance pandémique (y compris le séquençage du génome) et la santé mentale. Le Comité de concertation entend ancrer durablement ces lignes de défense et sollicite à cet égard l’avis du Point focal Covid qui entretiendra pour ce faire une coopération étroite avec les entités fédérées. Le CIM Santé publique examinera l’opportunité et les modalités d’une dose de rappel supplémentaire pour offrir une meilleure protection contre une éventuelle nouvelle vague. Le ministre de la Santé publique va se pencher sur la valeur ajoutée épidémiologique du certificat covid et sa place dans le baromètre.

https://www.info-coronavirus.be/fr/
https://www.wallonie.be/fr/actualites/coronavirus-covid-19-mesures-regionales