Action radon 2022

Action radon 2022

Le radon est un gaz radioactif provenant de l’uranium présent dans le sol et les roches. En Belgique, il se retrouve dans le sous-sol en quantités variables selon les caractéristiques géologiques. Ainsi, il peut pénétrer dans les bâtiments par différentes ouvertures et s’accumuler pour atteindre des concentrations parfois très élevées. Le radon irradie les tissus pulmonaires, ce qui peut provoquer le cancer du poumon.

Suivant les directives européennes et internationales, l’AFCN a élaboré un plan d’action national radon dont l’objectif est de diminuer tant que possible les risques d’exposition au radon dans les bâtiments privés et professionnels. Il s’articule notamment autour des volets suivants :

  • Contrôle des habitations ;
  • Contrôle des lieux de travail.

Contrôle des habitations

Pour sensibiliser la population à la problématique du radon, l’AFCN, la Cellule Régionale d’Intervention en Pollution Intérieure de Bruxelles Environnement (CRIPI), l’ASBL Anapneo (pour la province de Namur), les autres provinces wallonnes via leurs Services d’Analyses des Milieux Intérieurs (SAMI) et le laboratoire Hainaut Analyses organisent chaque année l’action radon pour le dépistage du radon. Cette campagne se déroule du 1er octobre jusqu’au 31 décembre, ou jusqu’à écoulement du stock. Durant cette action, le coût d’un détecteur (et l’aide éventuelle à la remédiation) est de 15 euros. Pour commander votre détecteur, cliquez ici.

Lorsqu’une mesure dans un bâtiment est élevée, l’AFCN accompagne le propriétaire dans la mise en œuvre de solutions correctives concrètes, permettant . Lorsqu’il s’agit d’une nouvelle construction, des actions préventives peuvent également être entreprises, l’objectif à terme étant de réduire globalement l’exposition au radon lors du renouvellement du stock de logements. Le niveau à atteindre après une remédiation ou dans une construction neuve est fixé à 100 Bq/m3.

Différentes brochures d’informations ont été développées par l’AFCN sur les thèmes des nouvelles constructions et des méthodes de remédiation et de prévention notamment – elles sont consultables sur le site web de l’AFCN.

Toutes ces données permettent de cartographier en détail la concentration en radon dans notre pays. L’AFCN a publié au Moniteur belge un arrêté (Arrêté de l’AFCN du 18 janvier 2022) qui prévoit la classification du territoire belge selon la probabilité de dépassement du niveau de référence radon à l’intérieur des bâtiments. Cette classification est également disponible sur le site web de l’AFCN et sur une carte interactive spécifique.

Le niveau de référence est la concentration en radon à partir de laquelle il est indiqué d’agir. La Belgique s’aligne sur une directive de l’Union européenne qui fixe à 300 Bq/m3 le niveau à partir duquel il est indiqué d’agir dans les constructions existantes.

Ainsi, en Belgique, on distingue cinq classes définies en fonction du taux moyen de radon que l’on y rencontre et du « niveau de référence » :

  • Classe 0 : moins de 1% des maisons se trouvent au-dessus du niveau de référence
  • Classe 1a : 1 à 2% des maisons se trouvent au-dessus du niveau de référence
  • Classe 1b : 2 à 5% des maisons se trouvent au-dessus du niveau de référence
  • Classe 2a : 5 à 10% des maisons se trouvent au-dessus du niveau de référence
  • Classe 2b : plus de 10% des maisons se trouvent au-dessus du niveau de référence

Par ailleurs, la prévention des nouvelles constructions contre l’infiltration du radon est la seule façon de garantir à long terme la protection de la population contre le radon. L’AFCN a publié un guide qui explique comment se protéger contre le radon en cas de nouvelle construction.

Contrôle des lieux de travail

La réglementation impose la réalisation de mesures de radon sur tous les lieux de travail situés dans les communes de classe 2 (2a et 2b) afin de vérifier si les travailleurs ou le public qui se rend dans ces lieux ne sont pas exposés à des doses de rayonnements trop élevées.

Un dossier relatif à la mesure du radon sur le lieu de travail est disponible sur le site web de l’AFCN.

De manière synthétique, les employeurs sont responsables de la santé de leurs employés et donc de ces mesures de concentration en radon. Ainsi, ils doivent assurer la mesure du radon sur leur(s) lieu(x) de travail et fournir à l’AFCN leur dossier de déclaration des résultats de mesures. Un manuel pour les mesures radon dans les lieux de travail a été développé pour y intégrer toutes les informations utiles.

Par ailleurs, un site web dédié a été développé pour faciliter les démarches auprès des employeurs – ils peuvent aisément y commander des détecteurs pour les mesures de radon.

Plus d’infos

Partager cet article